Navigation Menu
Californie 2015

Californie 2015

  • Author: Famille Tricart
  • Date Posted: 18 Mar 2015
  • Category:
  • Address: New Hampshire Avenue LOS ANGELES CA

Récit  de notre voyage en Californie en Mars 2015

Nous partons rendre visite à notre fille aînée, Céline, qui vit désormais à LOS ANGELES. Outre le plaisir de nous revoir, nous visiterons la Californie du Nord, puis nous irons passer une semaine à HAWAÏ avant de visiter LOS ANGELES puis de rentrer en FRANCE après 3 semaines de voyage.

Ce récit concerne la Californie, la visite des îles d’Hawaï faisant l’objet d’un autre chapitre sur ce blog.

 

Le 09/03/2015

Arrivée à Los Angeles à 13h, heure locale.

Après de formalités vites expédiées et une attente des bagages un peu longue, Céline nous attend à la sortie de l’aéroport pour nous ramener chez elle. Elle habite un très joli 3 pièces au 4°étage d’un immeuble moderne dans le quartier de LOS FELIZ , au pied de la colline qui porte les célèbres lettres géantes : « HOLLYWOOD ».

Céline prépare les Smoothis de bienvenue

Céline prépare les Smoothis de bienvenue

Le soir nous allons à pied dîner dans un joli petit restaurant spécialisé dans les burgers : un régal, bien différent de ce que propose Mac Do en France.

 

Le 10/03/2015

On part de bon matin avec Céline en chauffeur et guide pour une escapade dans LA. Il fait très beau, grand et chaud soleil, 20/25 °C.

On visite tout d’abord le musée de la Wells Fargo consacré à la conquête de l’Ouest : c’est là qu’on voit que les films de cow-boy tourné à Hollywood sont fidèles à la réalité historique, au moins pour tous les accessoires : diligences, harnachements, armes, vêtements etc….

Musée de la WELLS FARGO à L.A.

Musée de la WELLS FARGO à L.A.

Puis nous allons visiter le Pueblo Mexicain en plein centre-ville où l’on trouve la plus vieille maison de la ville qui date du temps ou LA n’était qu’un petit village mexicain. Très intéressante car elle est entièrement meublée comme au temps jadis.

Centre ancien de L.A. : Le Pueblo

Centre ancien de L.A. : Le Pueblo

A côté nous avons vu la gare (Ralway Station) imposant bâtiment resté dans l’état des années cinquante puis le nouveau centre-ville, juste à côté de l’ancien, avec un magnifique parc étagé avec bassins et cascades, le hall de concert signé Frank O’ Gerry, et, enfin, la cathédrale moderne de LA, sobre, belle et lumineuse.

La gare centrale de L.A.

La gare centrale de L.A.

La mairie de L.A.

La mairie de L.A.

En fin de journée nous sommes allés prendre livraison de la Mustang blanche décapotable que nous avons louée pour nous promener en Californie les 6 prochains jours avant notre virée à Hawaï.

DSCN4366

 

Le 11/03/2015

Carte USA_p1

Nous partons, Patricia et moi, pour San Francisco en prenant la route qui longe l’océan Pacifique plutôt que l’autoroute directe qui passe par l’intérieur des terres.

Une fois sortis de la mégapole qui s’étend sur des dizaines de km, on trouve des paysages sauvages  et magnifiques entrecoupés de petites stations balnéaires.

Le soir nous nous arrêtons dans un beau motel tout en bois blotti entre l’océan et la route côtière. Notre chambre donne directement sur l’océan, en haut d’une petite falaise d’une dizaine de mètres avec le coucher de soleil directement en face de nous !

Patricia devant notre chambre de motel donnant directement sur le Pacifique

Patricia devant notre chambre de motel donnant directement sur le Pacifique

 

Le 12/03/2015

Nous repartons vers le Nord, toujours en suivant la magnifique route N°1 qui longe la côte.

La côte pacifique (bis)

La côte pacifique (bis)

A San Jose on rentre vers l’intérieur des terres pour traverser les montagnes côtières et rejoindre l’autoroute 101 qui nous amène à San Francisco où nous arrivons en début d’après-midi.

Heureusement Céline nous avait réservé l’hôtel en s’assurant qu’il y avait un parking car coté voiture, San Francisco est  très « galère ». L’après-midi est mis à profit pour visiter les vieux bateaux ancrés sur le port transformé en vaste complexe touristique. (Pier 39 et 45). En particulier j’ai pu visiter en totalité, de la poupe à la proue un sous-marin de la 2°guerre mondiale entièrement conservé en l’état d’époque : Impressionnant et qui illustre bien les romans historiques que j’ai pu lire sur le sujet.

Visite de vieux bateau de guerre sur Piers 45 à SF.

Visite de vieux bateau de guerre sur Piers 45 à SF.

Nous avons également vu de près un ancien bac à roue à aube, un vieux remorqueur, un schooner, etc. ..

Schooner à l'ancre dans la baie de SF

Schooner à l’ancre dans la baie de SF

 

Le 13/03/2015

De bon matin nous descendons à pied au port pour prendre un bateau qui fait le tour de la baie en passant sous le Golden Gate avant de faire le tour complet de l’ile d’Alcatraz. Il fait très beau et on se prend un bon coup de soleil sur le nez.

Le Golden Gate

Le Golden Gate

Alcatraz 2

Alcatraz 2

Après un bon déjeuner sur le port on prend un bus à impériale qui fait tout le tour de la ville et traverse le Golden Gate dans les deux sens.

Le soir on rentre à pied à l’hôtel tellement fatigués qu’on ne ressort même pas pour diner !

Cela nous fera maigrir !!

 

Le 14/03/2015

Nous reprenons la Mustang, laissée au parking pendant ces 2 derniers jours, pour rejoindre Sacramento où nous arrivons vers midi pour visiter le musée du chemin de fer : très intéressant avec de nombreux wagons de toute époque que l’on peut visiter dans une ambiance reconstituée avec accessoires et mannequins.

Vieux centre de Sacramento

Vieux centre de Sacramento

Il y a notamment un wagon privé aménagé en appartement avec chambres à coucher, salon, salle à manger, salles de bains et chambres pour les domestiques. Il parait qu’avant-guerre les stars de Hollywood et les grands hommes d’affaire avaient chacun le leur !

Plusieurs belles locomotives dont la première à avoir été utilisée lors de la construction de la ligne traversant les montagnes rocheuses.

Musé du chemin de fer de Sacramento : loco de la première ligne qui traverse les rocheuses

Musé du chemin de fer de Sacramento : loco de la première ligne qui traverse les rocheuses

Une autre locomotive à vapeur ENORME pour pouvoir tracter à grande vitesse les expresses reliant Chicago à Los Angeles. Comme il y a de très très nombreux tunnels, les conducteurs des locos avaient tendance à être asphyxiés par les fumées, très importantes vue la forte puissance développée. Pour y pallier les ingénieurs ont installé le poste de conduite à l’avant ! Cela parait simple mais en fait c’est assez compliqué car il a fallu renvoyer vers l’avant toutes les commandes du poste de conduite traditionnel entre la loco et le tender : la loco du musée est la seule survivante de son espèce.

Locomotive à vapeur avec cabine en avant pour les tunnels des rocheuses

Locomotive à vapeur avec cabine en avant pour les tunnels des rocheuses

Après le musée du chemin de fer nous voulions aller voir celui de l’automobile mais on n’a pas pu y accéder car les rues étaient bloquées pour un défilé.

Nous avons dons repris l’interstate en direction de Los Angeles en début d’après-midi.

En fin de journée, nous nous sommes arrêtés à TULARE dans un motel pour y passer la nuit.

 

Le 15/03/2015

De Tulare, nous prenons les petites routes pour mettre cap à l’Est pour rejoindre les hauteurs de la Sierra Nevada et les forêts de sequoias géants. Au début ce sont de grandes étendues planes occupées par des ranchs  avec des centaines de vaches. La route, toute droite, s’en va à l’horizon entre 2 clôtures de barbelés. De temps en temps un bouquet d’arbre, une éolienne ou une petite colline signalent un ranch au milieu des cet océan d’un beau vert frémissant.

Puis la route s’engage dans un paysage de collines escarpée délimitant des vallées sinueuses avec de belles maisons en bois, des grands prés ceints de barrières blanches ou paissent des chevaux et des bouquets de grands arbres : magnifique et serein.

Enfin  la route s’élève dans la montagne pour rentrer dans le Sequoia National Parc. Tout de suite nous sommes au milieu des arbres géants qui tapissent la montagne pour arriver à 2 000m d’altitude  avec des restes de neige. De temps à autre une clairière troue la forêt pour laisser la place à une cabane ou un saloon dans le plus pur style trappeur.

Vieux saloon dans le parc des forêts de séquoias

Vieux saloon dans le parc des forêts de séquoias

La route étant fermée à l’approche du sommet nous sommes obligés de redescendre dans la vallée par le même chemin. Nous rejoignons Lake Isabella, notre étape de ce soir en suivant les contreforts de la sierra au milieu des belles maisons et des troupeaux de chevaux : pendant plus de 80 km c’est le même enchantement puis nous prenons une autre route de montagne pour rejoindre le lac « Isabelle », au milieu de la sierra. C’est un lac artificiel dans d’une plaine désertique avec un paysage de cactus et de rochers. Depuis plus de 20 ans le niveau de ce lac, autrefois immense, n’a cessé de baisser suite aux ponctions de agriculteurs. Aujourd’hui les motels, initialement « les pieds dans l’eau », se retrouvent à 2 ou 3 km de la rive !

Isabella Lake au nord-est de Los Angeles

Isabella Lake au nord-est de Los Angeles

Il reste néanmoins dans ce lieu, une ambiance paisible et une lumière exceptionnels.

 

Le 16/03/2015

Depuis le lac nous continuons vers l’Est pour finir la traversée de la Sierra Nevada et arriver dans le désert de Mojave avec, au centre, la ville du même nom réputée pour servir de point de départ à de nombreux treks à cheval ou en 4×4 .

Dans la Sierra Nevada au nord-est de L.A.

Dans la Sierra Nevada au nord-est de L.A.

Puis nous filons plein Sud pour rejoindre Los Angeles en traversant le parc montagneux des Angeles Mountain Forest, ce qui nous permet d’éviter la toile d’araignée des autoroutes qui découpent la ville et d’arriver quasiment directement, dans le quartier où habite Céline.

Retrouvailles !

 

Le 17/03/2015

On rend la Mustang au loueur .Puis nous prenons un taxi pour monter à l’observatoire du parc Griffith. Ce parc est formé des collines qui dominent le centre-Est de Los Angeles. C’est sur celles-ci que sont posées les lettres géantes formant le mot « HOLLYWOOD » et elles forment un vaste espace sauvage préservé. Nous redescendons à pied jusque chez Céline d’abord par des sentiers au milieu des arbres avec des vues  magnifiques sur la ville puis par de petites rues très en pente sinuant au milieu de belles maisons accrochées à flanc de colline.  Dans l’après-midi, on prend l’avion tous les 3 pour Hawaï.

Empilement de villas et bougainvilliers sur les pentes de Griffith à LA

Empilement de villas et bougainvilliers sur les pentes de Griffith à LA

LA vue du parc Griffith

LA vue du parc Griffith

Le lendemain ,nous partons pour Hawaï, qui fait l’objet d’un autre chapitre de ce blog, avant de revenir à Los Angeles, pour y passer quelques jour, avant notre retour en France.

 

Le 26/03/2015

De retour d’Hawaï, nous arrivons à 5 h du matin, heure locale. Après une matinée de repos nous allons visiter une magnifique villa des années cinquante, entièrement dessinée, y compris les meubles, les tapis, les luminaires par le célèbre architecte Franck Lloyd Wright : la villa « Hollyhock House ». C’est absolument magnifique aussi bien dans les volumes, les ambiances que tous les détails. Cela me touche d’autant plus que c’est l’un des maitres d’amis architectes parisiens et que j’ai pu reconnaitre plusieurs influences dont ils se sont inspirés pour des projets auxquels j’ai participé.

DSCN4708

Villa de Franck Lloyd Wrigth

 

Le 27/03/2015

On passe la journée à visiter UNIVERSAL STUDIOS, à la fois parc d’attraction, studios de cinémas et ville dans la ville : on se fait les attractions majeures dont « Transformer 4 », tirée du film éponyme auquel Céline a participé.

DSCN4711

On fait « Water World » attraction majeure où, assis au premier rang, on se fait copieusement mouiller

DSCN4726

Puis on enchaîne avec « Jurassic Parc » on se fait copieusement remouiller, surtout qu’on  2 fois l’attraction.

Le soir nous sommes invités à dîner par Céline dans un restaurant, « Bubba Gump » décliné sur le thème du film « Forest Gump » avec, évidemment, des crevettes au menu et projection du film en continu pendant le repas : excellent.

DSCN4732

 

Le 28/03/2015

On va se promener d’abord à Venice Beach, sur le bord de mer, mélange folklorique de baba-cools, culturistes, et bimbos dans une ambiance décontractée et bonne enfant : très agréable.

DSCN4740

DSCN4738

Puis nous quittons le bord de mer pour nous promener le long des canaux qui ont fait le nom de la ville ;: cadre paisible et magnifiques maisons.

DSCN4749

Les canaux de Venice

Puis nous allons à Santa Monica, beaucoup plus remuante et agitée, un peu comme sur la côte en France. Nous rencontrons CARRIE, une amie de Céline avec laquelle elle rédige des scénarios et il y tellement de monde que nous avons du mal à trouver de la place dans un bar pour prendre l’apéro.

Le parc d’attraction de Santa Monica

En soirée retour à Los Feliz où nous dînons dans une petite pizzeria bien au calme pour cette dernière soirée.

 

Le 29/03/2015

Nous prenons l’avion pour rentrer en France.

Fin du voyage (Snif et resnif)

 

Pour aller à la galerie des photos, cliquez ICI

    6 Comments

  1. Super de suivre vos escapades en Amérique depuis Londres. A quand la partie sur Hawaï et les volcans ?

  2. Superbe, continuez bien et racontez nous
    BIses
    Marie-Noëlle et Philippe

  3. Scenic, terrific, fantastic, gorgeous,breathtaking !!
    Thousands of kisses.

  4. Fallait rentrer avec la Mustang dans les bagages !!!!!!

  5. les voyages c’est fait pour rêver … et là il y a du rêve d’enfant !

  6. Je viens seulement de voir vos photos de Los Angeles. Ql bonheur

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *