Navigation Menu
Hawaï 2015

Hawaï 2015

  • Author: Famille Tricart
  • Date Posted: 16 Mar 2015
  • Category:
  • Address: Hawaï

Depuis Los Angeles, nous prenons l’avion pour  Hawaï où nous visiterons les îles de BIG ISLAND et de KAUA’I

 

Le 17/03/2015

Nous atterrissons de nuit à Hilo sur BIG ISLAND, la plus grande des iles Hawai, et arrivons à l’hôtel sans avoir rien vu.

 

Le 18/03/2015

Nos guides nous attendent pour une visite du parc des volcans. Fabienne est haïtienne, toute menue, coiffée à la rasta et parle français, Zeke est hawaïen, carrure de rugbymen et très zen. Elle nous conduit et parle tout le temps et de tout, lui conduit le gros 4X4 américain et prend les photos : un couple très attachant et très intéressant que l’on peut retrouver sur hikevolcano.com . Il fait très beau avec une petite brise et quelques nuages, 25 °C environ.

DSCN4400

Ce parc des volcans comprend toute une zone en activité continue depuis, au moins, une centaine d’années. Une seule route traverse le site, constamment refaite par morceau au gré des coulées de lave qui la recouvrent régulièrement. La visite commence par une longue marche qui nous fait descendre dans un vaste cratère dont le fond est un lac de lave figé où il subsiste des fumerolles par endroit ; contraste entre les parois abruptes du cratère couvertes de jungle luxuriante et le fond du cratère, immense et lunaire.

Ancien cratère

Ancien cratère

Puis nous prenons un chemin aménagé qui nous fait parcourir un tunnel de lave sur plus de 500m. Avec un diamètre de 5 à 7m environ on se croirait presque dans le métro.

Tunnel de lave

Tunnel de lave

Nous suivons ensuite la route qui mène au bord de mer : On traverse de nombreuses coulées de lave, plus ou moins récentes jusqu’aux points où elles sont tombées dans l’océan Pacifique en constituant un front de falaises noires d’une dizaine de mètres de haut sur lequel se brisent les vagues dans des nuages d’écume.

Coulées de lave dans la mer

Coulées de lave dans la mer

Ça et là la végétation réapparait, taches vertes sur fond de scories noires.

Géométrie de lave

Géométrie de lave

En soirée nous prenons des photos de ciel rougeoyant à bonne distance du cratère de lave en activité. Puis la visite se termine en dégustation de vin dans une exploitation qui cultive ses vignes sur les cendres du volcan : goûts surprenants et variés aussi bien pour les rouges que pour les blancs.

DSCN4494

Durant la nuit Céline et Patricia repartent pour voir de plus près et photographier les coulées de lave. Trop fatigué je reste à l’hôtel.

DSCN4525

 

Le 19/03/2015

Aujourd’hui nous faisons la moitié du tour de l’ile par le sud avant de traverser les montagnes du centre pour revenir à l’hôtel. Notre premier arrêt est pour une magnifique plage de sable noir sur lequel se découpent le vert cru des palmiers et le bleu turquoise de la mer.

DSCN4503

Puis nous arrivons au bout d’une longue petite route qui serpente au milieu de landes d’herbes jaunes entrecoupées par des murets en pierres de lave noire vers le « point le plus au sud des Etats-Unis ».

DSCN4508

Sur le parking qui marque la fin de la route, les conducteurs locaux de 4×4 se sont organisés pour emmener les touristes par les pistes jusqu’au bord de mer vers une magnifique plage de sable vert ( !?) au bord d’un ancien cratère à demi-effondré dans l’océan Pacifique. Après ½ h de piste difficile, à 8 dans un gros break 4×4 Ford nous arrivons dans cet endroit absolument magnifique même si le vert du sable reste à discuter.

DSCN4510551b052b12a88.JPG

Nous prenons notre premier bain dans l’Océan dont la température est tout à fait correcte et l’eau très transparente.

DSCN4515551ad3980bfcc.JPG

L’étape suivante est la baie où a débarqué la capitaine Cook lorsqu’il a découvert Hawaï. Il s’agit d’une des rares baies de la côte Ouest de l’ile, occupée par un petit village avec une plage de sable et de rochers noirs. Endroit beau et paisible…. même si Cook y fut tué par les indigènes lors d’un deuxième passage. Nous y louons palmes, masques et tubas et faisons du snorkeling le long des récifs  qui bordent la plage : pleins de beaux poissons multicolores au milieu des bulles générées par le ressac et des « patates » de corail mort.

DSCN4521

Après avoir longé la côte une cinquantaine de Km nous avons pris une route transversale qui s’élève dans la montagne pour gagner le centre de l’île en traversant de vastes landes ondulantes. Nous arrivons à un visiteur center perché à 3200m d’altitude et dédié à la vulgarisation des observations astronomiques. Là plusieurs gros télescopes maniés par des bénévoles « éclairés » nous permettent, après la tombée de la nuit, d’observer Vénus, Jupiter, Orion etc…

Céline qui s’y connait depuis qu’elle a passé un diplôme d’astronomie, se fait une joie de nous commenter le ciel qui, à cet endroit est réputé pour être l’un des plus limpide du monde (l’altitude, l’absence de toute ville proche, l’isolement d’Hawaï).

Après avoir eu un peu de mal à trouver un resto ouvert en traversant Hilo, la capitale de l’île, nous rentrons, enfin !, à l’hôtel.

 

Le 20/03/2015

Levé tôt pour aller prendre l’avion à Hilo pour rejoindre l’île de KAUA’I.

Arrivée en fin de matinée  après une courte escale à Honolulu sur l’île d’OAHU. On récupère la voiture de location  (un gros SUV 4×4 Ford, toutes options !) et commençons le tour de l’île pour rejoindre la maison réservée par Céline.

DSCN4604

La maison dans la jungle

Il fait bon avec néanmoins de nombreuses averses parfois violentes et du vent. La maison est splendide : perdue au milieu de la végétation luxuriante, à l’écart de la route mais pas loin de la plage, elle est grande, bien aérée, bien décorée et conviviale : Le Bonheur.

DSCN4562

La chambre de Céline

Ce soir dîner de gala avec cocktails et spécialités locales dans un grand restaurant, « le bar à Kuda », tenu par un chef français qui est natif de La Réunion. Excellent et chaleureux, surtout quand le chef vient discuter en français à notre table.

 

Le 21/03/2015

On va au bout de la route côtière du Nord de l’île qui mène à une magnifique plage bordée de végétation luxuriante, dans une petite anse au creux d’une haute falaise.

DSCN4663

La mer est turquoise avec d’énormes rouleaux mais on  se baigne et on fait du snorkeling à l’abri d’une barre de récif : On voit plein de poissons multicolores.

DSCN4575

Malheureusement de grosses averses nous obligent à rentrer à la maison.

 

Le 22/03/2015

On va au sud de l’île pour y faire de la plongée avec des bouteilles. Céline et moi faisons 2 plongées successives de 40 minutes à 12 m de profondeur, le temps de changer de bouteilles d’air. On survol l’à pic du récif côtier et l’on voit des poissons de toutes les couleurs comme dans un aquarium puis on croise 2 tortues de mer dont une fait au moins 1m de diamètre et passe à nous frôler en nous regardant de ses yeux noirs. L’eau est 24°C mais heureusement qu’on a des combinaisons néoprène pour nous protéger du froid car on dépense beaucoup d’énergie pour lutter contre le courant de la houle.

P1060906

Le soir , on dîne à la maison après avoir acheté sur la route du « chicken in a barril » (morceaux de poulets fumés cuits à l’étouffée ).

 

Le 23/03/2015

Nous repartons de bon matin pour traverser toute l’île du Nord au Sud pour aller faire une longue ballade en karts tout terrains. Au passage nous visitons un vieux phare dont la lentille de Fresnel a été construite en France au début du siècle

DSCN4616

La ballade en kart nous permet de pénétrer dans la campagne « profonde », partout interdite d’accès, en prenant de petits chemins au milieu de la végétation : magnifique et sauvage. On traverse notamment une immense plaine de hautes herbes vertes où ont été filmées plusieurs scènes de Jurassique Parc. Bivouac près d’une cascade où Céline se baigne.

Pic-nic au milieu de la végétation etc… bref, du raid facile et bon-enfant comme savent si bien les organiser les américains.

Le soir, en rentrant, bain de mer sur une belle plage de sable fin avec un petit snorkeling.

DSCN4609

 

Le 24/03/2015

Nous quittons à regret notre jolie maison dans la forêt vierge pour la capitale, LILUE, où nous devons faire le tour de l’île en hélicoptère. Comme d’habitude, dès notre arrivée à la base d’hélicoptère à côté de l’aéroport : organisation impeccable, prise en charge souriante, briefing précis. Céline a retenu un petit hélicoptère à 4 places, SANS PORTES ! (il parait que c’est meilleur pour les photos !)

DSCN4680

DSCN4679

En tout cas c’est très impressionnant car on a vraiment l’impression d’être pendu à l’extérieur tellement les sièges sont petits et les baies latérales immenses !. On fait un vol magnifique de plus d’une heure, survolant tous les décors de Jurassique- Park, les plages au pied des falaises, les cascades vertigineuses qui chutent des montagnes, parfois en plusieurs sauts, vers des canyons étroits.

DSCN4644

DSCN4657

Le soir nous arrivons dans un bel hôtel tout au Sud de l’île : il est installé dans une ancienne plantation de canne à sucre au bord de l’océan Pacifique. Les chambres sont les anciennes cases des ouvriers agricoles,  disséminées sous les palmiers : authentique et magnifique. Notre case est typique avec véranda, cuisine, deux grandes chambres indépendantes avec salle de bain, tout en grosses planches de bois et toiture en tôle.

DSCN4682

Notre case dans la plantation

DSCN4686

 

Le 25/03/2015

Aujourd’hui, pour notre dernier jour à Hawaï, visite, en voiture et à pied du grand canyon que nous avons survolé en hélicoptère.

DSCN4636

Malheureusement le temps est très nuageux avec de nombreuses averses ce qui réduit la visibilité. En soirée nous prenons l’avion pour Los Angeles.

Fin de notre visite d’Hawaï

 

Pour aller à la galerie des photos, cliquez ICI

 

 

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *